Comment graver durablement un logo ? Passage à revue des meilleures techniques

Bien plus qu’un simple attrait esthétique sur vos produits, un logo permet de vous démarquer de votre concurrence tout en renforçant votre image de marque. Voilà pourquoi il demeure crucial de choisir une gravure durable pour l’imprimer. Vous vous demandez comment marquer durablement un logo ? Voici un article pour vous guider : les différentes techniques disponibles, les avantages et inconvénients de chacune, les critères pour bien choisir et des cas d’utilisations concrets.

Quelles techniques de marquage pour graver durablement un logo ?

Pour toute entreprise qui cherche à créer un marquage logo à la fois tenace et pérenne, trois techniques sont aujourd’hui les plus reconnues. De un, la gravure laser qui se réalise à partir du chauffage d’un faisceau laser sur la surface à traiter. De deux, la gravure mécanique qui utilise un couteau de fraisage pour réaliser le logo. Et de trois, la gravure électrochimique ou électrolytique qui marque le logo à partir d’une réaction chimique provoquée entre le métal et un électrolyte.

Avez-vous vu cela : Magasin d’ameublement Casablanca, entre design et qualité des produits

Comparatif des différentes méthodes de gravure durable

Voici un bref comparatif pour vous aider à comprendre les avantages et les inconvénients de chaque méthode de marquage logo durable.

S’adaptant à différents types de matériaux, la gravure laser offre une très haute précision de gravure. Que ce soit sur du verre, du métal, du plastique, de l’acier ou encore du textile, cette technique surprend par son incroyable durabilité. Son inconvénient, par contre, c’est qu’elle ne permet ni de découper, ni de percer des métaux et ses coûts initiaux sont relativement élevés.

En parallèle : Comment bien entretenir la tour de refroidissement ?

De son côté, la gravure mécanique découpe et perce facilement les surfaces en métal. Son coût est moindre par contre, son niveau de précision est moins percutant. Elle présente également le désavantage de dépenser beaucoup en temps de production et de ne pas traiter les petits détails.

En ce qui concerne la gravure électrochimique, cette méthode se concentre plus particulièrement aux métaux conducteurs. Cela comprend notamment l’inox, le titane, l’inconel et l’aluminium. Son principal avantage est sans doute qu’elle offre une bonne qualité de précision. Cependant, son processus de production est dangereux et requiert un maximum d’attention et de minutie.

Comment choisir sa méthode de gravure de logo ?

Maintenant que vous savez les avantages et les inconvénients propres à chaque méthode de gravure logo, vous pouvez choisir celle qui convient le mieux à vos besoins. Pour cela, vous n’avez qu’à considérer ces deux critères : la nature de la surface à traiter et les potentielles agressions du marquage selon le domaine d’activité. Car bien sûr, la méthode la plus adaptée va grandement dépendre de la matière à marquer. Aussi, certaines agressions telles que l’essence, l’alcool ou les changements de températures dans le secteur peuvent influencer le marquage et les résultats obtenus. 

Cas concrets de marques ayant réussi à graver durablement leur logo

Que ce soit dans l’industrie aéronautique, automobile, agriculture, défense, électronique, énergie et bien d’autres. Nombreuses marques ont réussi à renforcer leur image à travers une gravure logo durable sur leurs produits ou pièces. C’est le cas par exemple de Renault, Airbus, Bosch, Toyota, etc.

Catégorie de l'article :
Copyright 2023. Tous droits réservés